Informacja

Drogi użytkowniku, aplikacja do prawidłowego działania wymaga obsługi JavaScript. Proszę włącz obsługę JavaScript w Twojej przeglądarce.

Przeglądasz jako GOŚĆ

Wyszukujesz frazę ""en regardant la frontière. « La spiritualisation des frontières » constitue une alternative. Notre co mpatriote a enrichi de ce concept le droit international"" wg kryterium: Temat


Wyświetlanie 1-1 z 1
Tytuł :
LA LEÇON DE TITULESCU SUR L’INTANGIBILITE ET LA SP IRITUALISATION DES FRONTIERES
Autorzy :
George G. POTRA
Pokaż więcej
Temat :
les frontières ne peuven t pas constituer une question qui relève exclusivement de l’histoire. Les considérations d’homme d’État de Nicolae Titulescu sur le principe de l’intégrité territoriale et l’impératif de l’intangibilité des frontières constituent
plus de trois quarts de s iècles après
une grave invitation à réfléchir sur ce que l’on doit et que l’on peut faire pour écarter le droit de la force dans les relations internationales actuelles et faire place à la force du droit
partout et à jamais. « L’ordre dans la pensée »
soutenu par Nicolae Titulescu peut nous libérer
tout d’abord mentalement
de la pression que nous ressentons et à laquelle nous n’échapperons pas demain
en regardant la frontière. « La spiritualisation des frontières » constitue une alternative. Notre co mpatriote a enrichi de ce concept le droit international
configurant une nouvelle philosophie et une nouvelle morale. Le réalisme et l’honnêteté ont amené Nicolae Titulescu à reconnaître et à affirmer qu’il n’existe pas de frontières idéales
mais aussi q ue la modification d’une frontière pour la réparation d’une injustice aurait pour résultat une injustice encore plus grande que celle qu’on voulait réparer. De l’avis de Nicolae Titulescu
un lien ombilical existe entre le révisionnisme et le terrorisme
l es promoteurs de la révision faisant recours soit à ce qu’on appelle aujourd’hui le terrorisme d’État
soit à des actes terroristes individuels
les deux catégories d’actions visant à déstabiliser
à créer les conditions psychologiques permettant des appro ches et des solutions qui ne respectent pas les principes de droit international. Pour des raisons méthodologiques
Nicolae Titulescu a fait une distinction entre plusieurs formes de révisionnisme
mais non parce qu’il en considérait l’une comme plus accep table que les autres
car chacune à part et toutes ensemble
indifféremment de leur mode et de leur cadre de manifestation
étaient dangereuses et mettaient sous le signe du doute des réglementations solennellement consacrées par les traités de paix et ava ient par conséquent des effets profondément déstabilisatrices. Nicolae Titulescu opposait à la violation des frontières – comme une éventualité inacceptable
avec de graves conséquences perturbatrices
allant jusqu’à la guerre – l’alternative réaliste de « la spiritualisation des frontières »
comme prémisse de l’accroissement de la confiance
de l’intensification de la coopération
de la consolidation de l’entente et de la paix. Avant d’évoquer « la spiritualisation des frontières »
Nicolae Titulescu a pl aidé et agi pour l’unité nationale et l’intégrité territoriale
pour la défense des frontières. La leçon de T itulescu sur l’intangibilite et la spiritualisation des frontieres 25 « La spiritualisation des frontières » n’a jamais signifié pour lui placer au second plan leur défense et d’autant moins l’idée sur la nécessité de leur ferme d éfense. « La spiritualisation des frontières » était pour lui la renonciation à toutes manifestations d’autarchie
d’isolationnisme
d’exclusivisme
c’était la coopération entre les égaux
dans les conditions de la préservation et du respect des droits ina liénables de chacun. « La spiritualisation des frontières » était ipso facto la manière la plus sure de consolider substantiellement la sécurité d’un État. Au long de toute sa vie politique active
Nicolae Titulescu a sanctionné les actes d’agression qui o nt commencé par des menaces et des pressions
ont continué par la violation de frontières et fini par l’occupation de territoires et la subjugation de peuples. L’effondrement des frontières de la Roumanie en 1940
à l’Est
à l’Ouest et au Sud – cause
dime nsions
effets politiques
économiques
démographiques -
a été le résultat d’un ensemble de facteurs désagrégeants
fonctionnant à l’échelle globale. La politique de la sécurité collective a échoué. La Roumanie a été victime d’un jeu d’intérêts qu’elle n ’a pu influencer et d’autant moins
contrôler. La pensée et l’action de Nicolae Titulescu quant aux frontières du pays et à l’intégrité territoriale offrent l’une des plus belles pages de son œuvre politique - diplomatique
un exemple de responsabilité et d e dévouement
Titulescu
l’Europe
l’Union européenne
OTAN
Carol II
la Tchécoslovaquie
l’Éthiopie
la Transylvanie
la Bessarabie
la Bucovine
spiritualisation des frontières
révision
History (General)
D1-2009
Źródło :
Annals: Series on History and Archaeology (Academy of Romanian Scientists), Vol 7, Iss 1, Pp 23-37 (2015)
Opis pliku :
electronic resource
Relacje :
http://aos.ro/wp-content/anale/IVol7Nr1Art.3.pdf; https://doaj.org/toc/2066-8597; https://doaj.org/toc/2067-5682
Dostęp URL :
https://doaj.org/article/fe12c35d1eb84c468c9b2b4ee7b4a87e
Czasopismo naukowe
    Wyświetlanie 1-1 z 1

    Ta witryna wykorzystuje pliki cookies do przechowywania informacji na Twoim komputerze. Pliki cookies stosujemy w celu świadczenia usług na najwyższym poziomie, w tym w sposób dostosowany do indywidualnych potrzeb. Korzystanie z witryny bez zmiany ustawień dotyczących cookies oznacza, że będą one zamieszczane w Twoim komputerze. W każdym momencie możesz dokonać zmiany ustawień dotyczących cookies